Didi-Huberman, Georges (1953-)

Conférences en ligne

  • « Semaine de l’histoire 2003: l’histoire face à la demande sociale. Photographie et histoire: images des camps » par Ludivine Bantigny (ENS), Clément Chéroux (ENSP), Georges Didi-Huberman (EHESS), Nadeije Laneyrie Dagen (ENS). Conférence en ligne de l’École Normale Supérieure, 2003  
  • Séminaire Loi et communauté: 4 séminaires des lucioles » Georges Didi-Huberman et Alain Brossat, Maison des sciences de l’homme, Paris Nord, 2009 .Diffusé également sur Daily motion.  A partir de textes de Walter Banjamin, Dante, Pasolini, Aby Warburg, on y interroge la place, disparition ou survivance   » des petites lueurs »  face à la « grande lumière », aux projecteurs des scènes du pouvoir,  comme métaphore de l’espace politique  dans sa globalité
  • Colloque éthique et esthétique de la corrida: immobile à grands pas  » Ecole Normale Supérieure, 2005 « Regarder aujourd’hui le danseur Israel Galván en se souvenant de Juan Belmonte. Se demander quel genre d’intensité surgit de l’arrêt répété, du geste explosant-fixe. Se demander ce qu’est un dynamisme immobile ou une immobilité virtuose. Relire Bergamín sur Don Tancrède. Aller au-delà de l’opposition entre homme-statue et torero-danseur, cinéma-tragédie et cinéma burlesque…. »  
  • « Connaissance par les montages et politiques de l’imagination », Institut National d’Histoire de l’Art, 2008, conférence en ligne sur le site  Archives audiovisuelles de la recherche. « Dans le prolongement des recherches sur le thème de la Ninfa dolorosa, menées depuis quelques années, le séminaire Connaissance par les montages et politiques de l’imagination s’intéressera plus spécifiquement cette année à la question des rapports entre l’acte de montrer et celui de monter des images, de les réorganiser et de leur faire acquérir une lisibilité dans un montage…. »   
  • « Ralentir, travaux: l’aventure du regard » France culture, 14 mai 2007. »Savoir regarder une image, ce serait, en quelque sorte, se rendre capable de discerner là où elle brûle, là où son éventuelle beauté réserve la place d’un «signe secret», d’une crise non apaisée, d’un symptôme. Là où la cendre n’a pas refroidi. » Philosophe et historien de l’art, maître de conférences à l’EHESS, Georges Didi-Huberman a construit, livre après livre, une phénoménologie du regard tout en proposant des éclairages nouveaux pour aborder l’ensemble des arts. »   « 
  • « La construction du réel dans l’art contemporain », école nationale des beaux-arts de Lyon . En prenant comme point de départ les photomontages réalisés à partir d’images de guerre par Bertolt Brecht entre 1933 et 1945, nous nous interrogerons sur la méthode dialectique qui consiste à « faire prendre position » aux images elles-mêmes. La distanciation brechtienne, la nature épique de sa dramaturgie poétique, la question du réalisme et de la « prise de position » politique seront revisitées avec l’aide du plus exigent des commentateurs de Brecht, à savoir son ami Walter Benjamin. 

Textes en ligne

  • Co-édition INHA et Musée du Quai Branly.- Actes de colloque « Histoire de l’art et anthropologie: imaginer, disloquer, reconstruire »    

Ouvrages de Georges Didi-Huberman présents dans notre fonds

Didi-Huberman, Georges.-La Ressemblance par contact : Archéologie, anachronisme et modernité de l’empreinte.-Paris : éd. de Minuit, 2008, 384 p. (coll. « Paradoxe »)    700.1 DID

Didi-Huberman, Georges.-L’image ouverte : Motifs de l’incarnation dans les arts visuels.- Paris : Gallimard, 2007, 408 p. (coll. « Le Temps des images »)    701.17 DID

Didi-Huberman, Georges.-Ex-voto : Image, organe, temps.-Paris : Bayard, 2006, 110 p.    701.17 DID

Didi-Huberman, Georges.-Gestes d’air et de pierre : Corps, parole, souffle, image.- Paris : éd. de Minuit, 2005, 89 p., 4 ills. (coll. « Paradoxe »)    701.17 DID

Didi-Huberman, Georges.-Images malgré tout.-Paris : éd. de Minuit, 2004, 235 p., 30 ills. (coll. « Paradoxe ») 701.17 DID

Didi-Huberman, Georges.-L’Image survivante : Histoire de l’art et temps des fantômes selon Aby Warburg.-Paris : éd. de Minuit, 2002, 592 p., 93 ills. (coll. « Paradoxe »)    701.17 DID

Didi-Huberman, Georges.-Génie du non-lieu : Air, poussière, empreinte, hantise (Claude Parmiggiani).-Paris : éd. de Minuit, 2001, 156 p., 40 ills. (série « Fable du lieu »)    701.17 DID

Didi-Huberman, Georges.-L’homme qui marchait dans la couleur (James Turrell).- Paris : éd. de Minuit, 2001, 94 p., 18 ills. (série « Fable du lieu ») 701.17 DID

Didi-Huberman, Georges.-Devant le temps : Histoire de l’art et anachronisme des images.-Paris : éd. de Minuit, 2000, 286 p., 24 ills. (coll. « critique »)   701.17 DID

Didi-Huberman, Georges.-Être crâne : Lieu, contact, pensée, sculpture (Giuseppe Penone).-Paris : éd. de Minuit, 2000, 92 p., 46 ills. (série « Fable du lieu »)    701.17 DID

Didi-Huberman, Georges.-Ouvrir Vénus : Nudité, rêve, cruauté (L’Image ouvrante, 1).-Paris : Gallimard, 1999, 152 p., 10 pl. couleurs et 31 ills. (coll. « Le Temps des images ») 701.17 DID

Didi-Huberman, Georges.-La Demeure, la souche : Apparentements de l’artiste (Pascal Convert).-Paris : éd. de Minuit, 1999, 180 p., 42 ills. (série « Fable du lieu »)    701.17 DID

Didi-Huberman, Georges.-L’Étoilement : Conversation avec Hantaï.-Paris : éd. de Minuit, 1998, 124 p., 18 ills. (série « Fable du lieu »)    701.17 DID

Didi-Huberman, Georges.-Phasmes : Essais sur l’apparition.-Paris : éd. de Minuit, 1998, 245 p., 33 ills. (coll. « Paradoxe »)    701.17 DID

Didi-Huberman, Georges.-L’Empreinte.- Paris : Éditions du Centre Georges Pompidou, 1997 (collection « Procédures »). 336 p., 343 ills. 707.4 EXP

Didi-Huberman, Georges.-Ce que nous voyons, ce qui nous regarde.- Paris : éd. de Minuit, 1992 (coll. « Critique »). 209 p. et 42 ills. 701.17 DID

Didi-Huberman, Georges.Fra Angelico : Dissemblance et figuration.-Paris, Flammarion, 1990 (coll. « Idées et recherches »). 264 p. et 98 ills. 709.2 FRA

Didi-Huberman, Georges.-Devant l’image : Question posée aux fins d’une histoire de l’art.-Paris : éd. de Minuit, 1990, 333 p. et 18 ills. (coll. « Critique »)    701.17 DID

Didi-Huberman, Georges.-La ressemblance informe ou le gai savoir visuel selon Georges Bataille.-Paris : éd. Macula, 1995, 399p.

Didi-Huberman, Georges.- La Peinture incarnée.-Paris : éd. de Minuit, 1985 (coll. « Critique »). 170 p.  701.17 DID

Didi-Huberman, Georges; MANNONI, Laurent.-Mouvements de l’air : Étienne-Jules Marey, photographe des fluides.- Paris : Gallimard / Réunion des musées nationaux, 2004, 361 p., 151 ills. (coll. »Art et artistes »)    770.92 MAN

Didi-Huberman, Georges (éd. et postf.).- Les Démoniaques dans l’art, suivi de La Foi qui guérit, de J.-M. Charcot et P. Richer / P. Fédida (préf.).-Paris : éd. Macula, 1984, 215 p. et 120 ills. (coll. « Scènes »)    704.949 CHA

Didi-Huberman, Georges.- Survivance des lucioles.-Paris: éd. de Minuit, 2009 (coll. »paradoxe ») 701.17 DID

Didi-Huberman, Georges.-L’oeil de l’histoire : Tome 1, Quand les images prennent position.-Paris : éd.de Minuit, 2009 (coll. »paradoxes ») 701.17 DID

Articles  et ouvrages collectifs de Georges Didi-Huberman présents dans notre fonds

SCHWEIZER, Nicole (éd.).- Alfredo Jaar : la politique des images/ G. Didi-Huberman; J. Rancière.- Zürich : JRP| Ringier, 2007, 160 p.   709.2 JAA

DIDI-HUBERMAN, Georges.-  « Ce que nous voyons, ce qui nous regarde », Cahiers du Musée national d’Art moderne, n° 37, 1991, p. 33-59.

DIDI-HUBERMAN, Georges.- « ”Tableau = coupure”. Expérience visuelle, forme et symptôme selon Carl Einstein », Les Cahiers du Musée national d’Art moderne, n° 58, hiver 1996, p. 5-27.

DIDI-HUBERMAN, Georges.- « “Figée à son insu dans un moule magique…” Anachronisme du moulage, histoire de la sculpture, archéologie de la modernité », Cahiers du Musée national d’Art moderne, n° 54, hiver 1995, p. 81-113.

DIDI-HUBERMAN, Georges.- « Pensée par image, pensée dialectique, pensée altérante. L’enfance de l’art selon Georges Bataille », Cahiers du Musée national d’Art moderne, n° 50, hiver 1994, p. 5-29.

DIDI-HUBERMAN, Georges.- « Les caprices de la Foudre, précédé de l’Empreinte du ciel » . Antigone – Revue littéraire de photographie,

DIDI-HUBERMAN, Georges.- « D’un ressentiment en mal d’esthétique », Cahiers du Musée national d’Art moderne, n° 43, printemps 1993, p. 102-118.

DIDI-HUBERMAN, Georges.- « Supposition de l’aura.Du Maintenant, de l’Autrefois et de la modernité »,  Cahiers du Musée national d’Art moderne, n° 64, été 1998, p. 95-115

DIDI-HUBERMAN, Georges.- « Sismographies du temps : Warburg, Burckhardt, Nietzsche », Cahiers du Musée national d’Art moderne, n° 68, été 1999, p. 5-20.

DIDI-HUBERMAN, Georges.- « Dialogue sur l’inestimable (avec Pascal Convert) », Art Press, n° 248, juillet-août 1999, p. 43-47.

DIDI-HUBERMAN, Georges.- « L’histoire de l’art à rebrousse-poil. Temps de l’image et “travail au sein des choses” selon Walter Benjamin », Cahiers du Musée national d’Art moderne, n° 72, 2000, p. 92-117.

DIDI-HUBERMAN, Georges.- « L’immanence figurale. Hypocondrie et morphologie selon Victor Hugo» , Cahiers du Musée national d’Art moderne, n° 85, 2003, p. 90-120.

DIDI-HUBERMAN, Georges.- « L’Espace danse, Étoile de mer explosante », Cahiers du Musée national d’Art moderne, n° 94, hiver 2005, p. 90-120.

DIDI-HUBERMAN, Georges.- « Israel Galvan, « El disloque », la solitude du danseur profond »,  Art press, n° 319, janvier 2006

DIDI-HUBERMAN, Georges.- « Modeste chef-d’oeuvre »,  Art press 2, n° 5, 2007

DIDI-HUBERMAN, Georges.- « Hommage : Simon Hantaï, 1922-208 »,  Art press, n° 351, décembre 2008

DIDI-HUBERMAN, Georges.- « Pasolini ou la recherche des peuples perdus », Cahiers du Musée national d’Art moderne, n°108, été 2009


Publicités